Un petit village aux murs de pierre que domine, sur la colline où se dressait autrefoos le château de Guy le Rouge, une magnifique église romane (qui était l’église du château) : l’église Saint-Gilles et de l’Assomption.

On y accède par un large escalier de pierres où scintillent de petites fleurs violettes.

L’église elle-même est entourée du cimetière, dont une partie conserve les caveaux de la famille Rohan, seigneure du lieu. Le village des vivants est au au-dessous de celui des morts.

L’église elle-même est faite de grosses pierres aujourd’hui couvertes de mousse et de fleurs. Mais des cisèlements s’y laissent voir.