Première étape, moyenne (90 km), du voyage vers Ostende et Bruges et retour. Ce seront environ 800 km en huit jours.

Ostende, à cause de la chanson de Jean-Roger Caussimon. Bruges, parce que j’y suis allé brièvement, il y a quelques années, avec Katia mais que le temps nous a manqué et que je n’ai rien pu voir de cette ville.

La première étape va de Paris à Beauvais à travers la Seine-Saint-Denis puis l’Oise.

La première étape : Paris-Beauvais, represente 90 km environ a travers la Seine-Saint-Denis et l’Oise.

Je m’en rendrai compte plus tard seulement ; je suis trop lourdement chargé : trois sacoches à l’arrière, qui sont pleines, c’est beaucoup trop pour mes besoins réels.

Le départ

A la sortie de Paris, les premiers kilomètres se font le long du canal de la Villette. On passe Saint-Denis et pendant quelques dizaines de kilomètres on roule en zone urbaine. Le canal en porte la trace : on en degage régulièrement semble-t-il des vélolibs abandonnés là.

Puis les horizons se dégagent : quand on franchit l’Oise, on entre enfin dans la campagne.

La route est belle. Les champs sont jaunes de colza et le ciel parfois bleu et parfois gris.

Sur la route
Colza et ciel gris
Quelque part dans l’Oise

A Champagne sur Oise, une belle petite église, Notre-Dame de l’Assomption.

Champagne sur Oise : Notre-Dame de l’Assomption
Champagne sur Oise : Notre-Dame de l’Assomption
Au milieu des champs

De temps à autre,la pluie tombe. Pour me protéger et être plus visible, j’ai revêtu un anorak jaune. Mais c’est samedi et je suis dans l’Oise : je manque plusieurs fois de verser dans le fossé parce que des automobilistes, heureux de voir ce qu’ils croient être un gilet jaune, klaxonnent bruyamment à mon approche…