Bruges ! Un monde fou dans les rues et les places les plus touristiques mais il suffit de s’en éloigner, et puis il y a tant de belles choses !

Le béguinage d’abord :

Plus mignon peut-être encore que le béguinage, les maisons-Dieu, ces lotissements de petites maisons blanches que les plus riches construisaient et mettaient à la disposition des ménages les plus pauvres :

Il y a les vierges à l’enfant qu’on trouve partout : sur les murs, sur les carrefours, sur les pignons :

Il y a les canaux, où passent des canards, et les berges et les ponts étoilés de pâquerettes et de petites fleurs jaunes ou violettes :

En dehors des canaux, il y a ces fleurs qui poussent un peu partout dans les petites rues, les vieilles maisons et les grandes églises. Et la brique, parfois ocre, parfois claire, parfois peinte :